L'échec et le mat

Cette fois, je suis vraiment très, très mat.
— Savielly Tartakover, sur son lit de mort.

Nous arrivons enfin à l'essence du jeu d'échec, la raison pour laquelle il porte son nom.
J'ai précisé en introduction que toutes les pièces peuvent être prises, sauf le Roi. Je vais maintenant vous expliquer pourquoi.

L'échec

Lorsqu'un Roi est attaqué par une pièce adverse, on dit qu'il est en échec (sans s).

Voici un exemple d'échec :

Si un joueur est en échec, il est obligé de le parer, il est interdit de laisser son Roi en prise.

De même, il est interdit de placer son Roi en prise, comme l'illustrent les positions suivantes :

Il est formellement interdit de placer ou de laisser son Roi en prise !

A partir de là, vous conviendrez qu'il est impossible que les deux Rois soient simultanément en échec. A fortiori il est impossible que deux Rois soient côte-à-côte.

Comment parer un échec ?

Il y a trois méthodes pour cela :

La fuite : on soustrait son Roi à l'échec en le déplaçant. Ici les coups en vert enlèvent le Roi noir de l'échec de la tour, mais pas ceux en rouge.

L'interposition : il s'agit d'interposer une pièce entre son Roi et la pièce qui donne l'échec.

La prise : on prend la pièce qui donne l'échec.

Quelques échecs spéciaux...

Voyons maintenant trois types spéciaux d'échecs pour nous faire manipuler cette notion.

L'échec du cavalier

Un cavalier peut "sauter" par dessus les pièces, on ne peut donc pas interposer une pièce entre lui et son Roi. Les seules solutions face à un échec de cavalier sont la fuite et la prise.

L'échec à la découverte

Pour mettre son adversaire en échec, il y a deux méthodes principales :

  1. La classique : on déplace une pièce qui attaque le Roi adverse
  2. L'échec à la découverte : on déplace une pièce, ce qui permet d'ouvrir le champ de tir d'une autre pièce qui attaque alors le Roi ennemi

Illustration :

L'échec double

Il s'agit d'un mixte des deux types de mise en échec. Il s'agit d'un échec à la découverte où la pièce qui a bougé met elle aussi le Roi adverse en échec. Ainsi il y a deux pièces qui donnent l'échec simultanément.

Illustration :

Face à un échec double, comme on ne peut pas parer deux lignes à la fois, ou prendre deux pièces à la fois, seule la fuite est envisageable.

Le mat

La question que vous vous poser depuis tout à l'heure est sans doute : Que faire s'il n'y a pas de moyens de parer un échec ?

La réponse est qu'il n'y a rien à faire. Le camp qui est en échec et qui ne peut pas le parer a perdu la partie ! On dit qu'il est échec et mat ou plus simplement mat.

Faire échec et mat à son adversaire est le but de la partie.

Voici une série de positions où l'un des camps est échec et mat. Je vous laisse le soin de déterminer pourquoi.

Traditions

Il est de tradition d'annoncer échec à son adversaire quand on le met en échec. Et de dire échec et mat, ou mat quand on le mate. En tournoi, ce n'est pas obligatoire.

EXERCICES